Nous avons cette habitude de manger un petit déjeuner copieux, un déjeuner dans son lunch pad, et le dîner très léger. Ce n’est pas faux, mais ce n’est pas équilibré. Un repas équilibré contient de l’entrée, de la résistance, et le dessert.

Avoir un menu équilibré

Dès le réveil, prenez un verre d’eau tiède avant de brosser les dents. Préparez votre petit déjeuner, du thé ou du café ou bien du lait, du cacao et autres tisanes, mais buvez quelque chose de chaud. Vous y ajoutez du pain ou du croissant, des biscuits, du cake, des produits féculents. Puis terminez le petit déjeuner par un fruit, ou du jus de fruits.

Prenez le déjeuner à une heure précise, pour entretenir son estomac. Votre déjeuner doit avoir de la crudité, ou de la salade verte, de la salade de pâte, ou de la macédoine, peut-être de l’entrée chaude avec de la quiche et de la sauce blanche, de la charcuterie, de la fromagerie, ou de la pizza, etc. Ce sont des entrées. Pour le plat de la résistance, vous avez votre menu habituel. Et pour le dessert, vous pouvez manger du fruit, mais aussi du yaourt ou du gâteau.

Le soir, ce sera aussi à la même heure, pour une soupe, ou un menu léger. Installez-vous devant la télé, ou lisez un bon livre avec un demi-verre de vin à la main, ou de la bière ou du faux champagne, ou du whisky si vous en avez l’envie. Et faites tout de suite la vaisselle, ne dormez pas tout de suite après le repas.

Faire de la crudité

L’entrée a pour rôle de réveiller l’estomac et de le prévenir qu’il va être plein. Vous pouvez donc le réveiller par des aliments sucrés ou salés, de préférence froide. La crudité est la plus facile des entrées froides.

Vous pouvez choisir des légumes légèrement cuits à la vapeur ou des salades vertes bien nettoyées. Vous y ajoutez un peu de mayonnaise et du vinaigre, ou directement de la vinaigrette.